Nolwenn Renault

Chauffeuse-mécanicienne, CUMA* de Plurien (22)
Férue de mécanique et de conduite d'engins agricoles depuis le plus jeune âge, Nolwenn a souhaité en faire son métier. Mais elle est aussi en contact avec les agriculteurs, chez lesquels elle se rend pour accomplir certains travaux agricoles.

Fiche métier

CHAUFFEUR-MÉCANICIEN/CHAUFFEUSE-MÉCANICIENNE

Formation : CAP maintenance des matériels option A matériels agricoles, complété par un bac pro agroéquipement ou un bac pro maintenance des matériels option A matériels agricoles ; BTSA génie des équipements agricoles, BTS techniques et services en matériels agricoles ; CQP conducteur d'agroéquipements ; CS tracteurs et machines agricoles : utilisation et maintenance ; TP technicien de maintenance d'engins et de matériels " machinisme agricole ".

Qualités : aisance relationnelle, patience, rigueur.

Les Cuma* sont des sociétés auxquelles adhèrent les agriculteurs, qui peuvent y louer des machines agricoles et des services en fonction de leurs besoins. Celle de Plurien compte 150 agriculteurs adhérents. 12 chauffeurs y travaillent, un saisonnier et moi qui suis en apprentissage. Même si je conduisais les tracteurs dès l'âge de 10 ans dans la ferme de mon grand-père et de mon père, ici, j'apprends progressivement à manoeuvrer d'autres matériels comme l'épandeur à fumier, la presse à foin, qui fait les bottes de paille et de foin, le semoir... Il faut commencer par faire ses preuves avant de passer à un autre matériel. Je me suis aussi formée à l'utilisation du GPS, qui équipe de plus en plus de tracteurs et permet, par exemple, de faire des lignes très précises lorsque l'on sème ou, grâce aux capteurs, de ne pas passer deux fois au même endroit. Je m'occupe également de la maintenance courante de tous ces appareils. L'hiver est l'occasion de faire les grosses révisions : graissage, vidange, démontage et changement des pièces défectueuses ou usées. Le chef de planning attribue le travail à effectuer chez les agriculteurs et sur les machines. Parfois, il faut conduire l'engin une demi-heure avant d'arriver sur les exploitations. À la fin de la journée, je remplis une feuille pour indiquer le travail accompli ; ainsi, le directeur peut facturer correctement l'agriculteur. J'ai toujours voulu faire ce métier et travailler en Cuma m'offre l'opportunité d'apprendre sur des engins variés.

* Coopérative d'utilisation de matériel agricole.

Mon parcours

J'ai préparé un bac pro agroéquipement en alternance après la classe de 3e. Pour en apprendre un peu plus, je suis actuellement en cours de formation, en alternance à la Cuma* de Plurien, dans le but d'obtenir un CS tracteurs et machines agricoles : utilisation et maintenance.

Fiche métier

CHAUFFEUR-MÉCANICIEN/CHAUFFEUSE-MÉCANICIENNE

Formation : CAP maintenance des matériels option A matériels agricoles, complété par un bac pro agroéquipement ou un bac pro maintenance des matériels option A matériels agricoles ; BTSA génie des équipements agricoles, BTS techniques et services en matériels agricoles ; CQP conducteur d'agroéquipements ; CS tracteurs et machines agricoles : utilisation et maintenance ; TP technicien de maintenance d'engins et de matériels " machinisme agricole ".

Qualités : aisance relationnelle, patience, rigueur.