Vendeuse conseil en crémerie fromagerie

Quiterie Perennes

Vendeuse conseil en crèmerie-fromagerie, fromagerie Peltier, Noyal-sur-Vilaine (35)
Étudiante, Quiterie a découvert l'univers des produits fromagers en travaillant sur les marchés. Elle a choisi d'en faire son métier après avoir suivi une formation adéquate. Passionnée et rigoureuse, elle aime transmettre ses connaissances à ses clients.

Fiche métier

VENDEUR/VENDEUSE CONSEIL EN CRÈMERIE-FROMAGERIE

Formation : CAP crémier-fromager ; CQP vendeur conseil en crèmerie-fromagerie.

Qualités : curiosité, polyvalence, rigueur.

Salaire : de 1 530,27 € à 1 688,52 € brut/mois, selon la classification de branche.

Vendeuse conseil en crémerie fromagerie

Je travaille exclusivement sur les marchés. Cela me correspond mieux qu'une boutique car je n'aime ni la routine, ni être enfermée. Je me lève très tôt, mais je suis libre dès le milieu d'après-midi. Je fais quatre à cinq marchés par semaine, dont deux sur lesquels je suis autonome (conduite du camion, mise en place, vente, nettoyage). Nous sommes quatre personnes à temps plein (incluant les deux gérants) et deux étudiants viennent renforcer l'équipe le week-end. Je travaille du mardi au samedi et un dimanche sur deux. Le mercredi, je réceptionne la livraison des commandes et participe à l'affinage dans nos caves. Selon les besoins de chaque fromage, je le change d'atmosphère : s'il est trop frais, je le transfère en cave humide (taux d'hygrométrie plus élevé) pour le rendre plus crémeux et plus fondant ou à l'inverse, en cave plus ventilée et froide pour le rendre plus ferme. Le vendredi est une journée intense dans la mesure où nous sommes présents sur deux marchés : un le matin et un en soirée. J'aime beaucoup l'ambiance des marchés car on forme une petite famille avec les autres commerçants et on voit toujours de nouvelles têtes. Nous sommes installés dans un camion-magasin, cela demande de l'organisation et, bien sûr, une hygiène irréprochable. Après le marché, il faut tout nettoyer, compter la caisse et préparer le stock pour le lendemain. Le métier demande de la rigueur, de la discipline et une vraie gourmandise pour le produit !

Mon parcours

Après un bac littéraire, j'ai validé une 2e année de licence d'histoire tout en travaillant le week-end sur les marchés chez un fromager-affineur, qui avait également une boutique. Ça me plaisait beaucoup. J'ai donc préparé le CQP vendeur conseil en crèmerie-fromagerie, en alternance au sein de cette première fromagerie, puis j'ai décidé de suivre un autre crémier-fromager qui se lançait dans une reprise d'entreprise. J'y suis depuis 4 ans maintenant.

Fiche métier

VENDEUR/VENDEUSE CONSEIL EN CRÈMERIE-FROMAGERIE

Formation : CAP crémier-fromager ; CQP vendeur conseil en crèmerie-fromagerie.

Qualités : curiosité, polyvalence, rigueur.

Salaire : de 1 530,27 € à 1 688,52 € brut/mois, selon la classification de branche.