Aller au contenu

5 étapes à la carte
pour construire
mon avenir au lycée

Vie étudiante

S'occuper de sa santé : mutuelle, aides...

Publication : 30 août 2022

Sécurité sociale, mutuelle étudiante, aide complémentaire santé, couverture maladie universelle, visite médicale... l'essentiel sur les prestations et les démarches à accomplir par les étudiants.

La complémentaire santé

Tous les étudiants sont automatiquement rattachés au régime général de sécurité sociale pour le remboursement de leurs frais de santé, généralement celui des parents.

L’adhésion à une complémentaire santé n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée : elle rembourse la part des frais médicaux non pris en charge par la sécurité sociale. Vous pouvez opter pour une mutuelle étudiante. Plusieurs organismes au choix : LMDE, SMENO, HEYME, par exemple. Vous pouvez opter pour une autre mutuelle ou rester sur celle de vos parents.
Vous pouvez peut-être, selon votre situation, prétendre à la C2S (complémentaire santé solidaire). Elle permet de ne pas régler en avance les frais à l'hôpital, les consultations (médecin, dentiste, kiné...), les médicaments et certaines prothèses. Elle est gratuite ou coûte 8 € par mois.

La protection universelle maladie

Sous certaines conditions de ressources et de résidence, vous pouvez bénéficier de la PUMA (protection universelle maladie universelle). Le formulaire de demande est à télécharger sur le site Améli. Une fois rempli, remettez-le à la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie) de votre secteur qui étudiera votre situation.

Les services universitaires de santé

Gratuits, les services universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé sont ouverts à tous les étudiants inscrits à l’université, qu’ils aient acquitté la CVEC (contribution vie étudiante et de campus) ou qu’ils en soient exonérés. Ceux qui disposent d’une équipe médicale et paramédicale proposent des bilans de santé et des consultations avec des spécialistes (tabacologue, gynécologue, etc.). Ils effectuent certaines vaccinations et peuvent apporter un soutien psychologique avec le concours d’un psychiatre, d’un psychologue et d’un assistant social.
Les services de santé universitaires déterminent également les aménagements d’études et d’examens à la suite d’accidents.

La CVEC (contribution de vie étudiante et de campus)

La CVEC vise à favoriser l'accueil et l'accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants. D'un montant de 92 €, les étudiants en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur doivent obligatoirement obtenir leur attestation d'acquittement de CVEC avant de s’inscrire.

Les étudiants boursiers et réfugiés sont exonérés du paiement de cette contribution : ils bénéficient ainsi d’un accès gratuit aux activités culturelles et sportives. Pour plus d'information, consultez le site etudiant.gouv.